Candidat du Parti 51

Daniel Croteau

dan_banner

Originaire de Thetford Mines, il a travaillé au-delà de 10 ans dans les services financiers, à titre d’adjoint administratif, agent de conformité et directeur de succursale dans les régions de Québec, Montréal ainsi qu’en Colombie-Britannique (Vancouver). Cette expérience lui a permis de parfaire sa connaissance des enjeux, situations, défis, droits, libertés, défenses et recours permis aux épargnants et investisseurs.

Provenant d’une famille dont la plus grande majorité ont été des entrepreneurs à leur compte, il est aussi bien en mesure de comprendre et s’identifier aux défis et réalités des entrepreneur(e)s et PMEs.

Bien que reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de vivre et travailler dans une autre province pendant plusieurs années, le retour aux racines a finalement gagné: pouvoir contribuer et aider au quotidien de ses proches (famille), le contact en personne, la culture unique du Québec, sa richesse et beauté en ressources et environnement, sa qualité de vie, ses valeurs, son histoire.

Déçu à plusieurs reprises par les lacunes et limitations existantes (et persistances / structurelles) du processus électoral et politique, il avait mis une croix sur la politique pendant plusieurs années. Mais quelque part, suite à deux voyages en Europe, il maintenait toujours en secret un espoir et une conviction qu’une meilleure voie / alternative était possible, l’ayant vue en action, solidement implantée et intégrée dans la vie de tous les jours des citoyens d’autres pays.

Et, finalement, une nouvelle alternative s’est présentée en 2017 avec la création du Parti 51. Daniel a passé plusieurs heures à discuter avec (et questionner!) le fondateur du parti, Hans Mercier, avant de choisir de proposer en 2018 cette nouvelle (et unique) alternative aux gens de sa région.

Oui, il existe une alternative. Oui, c’est possible. Rien ne peut arrêter un grand groupe de personnes décidées. Vision. Espoir. Action engagée. Préparer le terrain et bâtir responsablement pour la prochaine génération, et celles qui la suivent. L’histoire l’a démontré à plusieurs reprises. Et, oui, c’est toujours possible. L’union fait la force.

Related Projects
0